Bilan Brésil

Notre périple au pays du roi Pelé étant maintenant terminé, voici l’heure du bilan. Itinéraire, dépenses, impressions, conseils, on vous résume tout ici !

 

Notre itinéraire

Nous sommes restés 13 jours au pays des toucans et autres aras (du 28 janvier 2017 au 10 février). Pour rappel, voici le parcours que nous avons effectué :

Foz do Iguaçu (1 jr) > Paraty (3,5 jrs) > Ilha Grande (2,5 jrs) > Rio de Janeiro (4,5 jrs)

 

Le Brésil en quelques chiffres

22 Bus, 4 téléphériques, 3 motos-taxi, 3 métros, 2 taxis, 2 ferries, 2 bateaux-taxi, 1 Uber

1495 km parcourus en environ 35 heures de bus

4 caïpirinhas bues chacun (on a été raisonnables !) et 3 bouteilles souvenirs achetées (quoique…)

374 tentatives de mattage de Brésiliennes en maillot de bain (plus ou moins réussies) par Nico…

1 gros rhume

82,6 %, le taux d’humidité moyen à Ilha Grande, de quoi vous épuiser en a peine 10 minutes de marche !

106 le nombre approximatif de photos disparues on sait pas pourquoi 😡

3 films vus chacun dans le dernier avion du périple

240 battements de cœur/minute au moment de passer la porte de sortie à l’aéroport et de retrouver nos proches !

 

Budget

Nous avons dépensé au total 4 006 Reals brésiliens soit environ 1 196 € (1 € ≈ 3,35 R$ début février 2017). Cela représente donc une moyenne de 46 € par jour et par personne soit dans la moyenne du budget prévu initialement (mini 35 € – maxi 58,50 € – moy 44 €). Les impondérables (hôtels, repas, transports) nous ont coûtés en moyenne 37,25 € par jour et par personne.

La chambre la plus chère nous a coûté 230 R$ (69 €) à Rio (haaa la Casa Vermelha…) et la moins chère, 50 R$ (15 €) au camping su Ilha Grande .

 

Nourriture

En 13 jours, nous n’avons malheureusement pas mangé beaucoup de spécialités locales. Nous avons quand même testé l’acarajé fait à partir d’une pâte de feijão fradinho (haricot à œil noir) et d’oignon et farci de crevettes, de légumes et d’une sauce pimentée. Également le buffet au poids, prisé des brésiliens. On met tout ce qu’on veut dans l’assiette et emballé c’est pesé ! Bien quand on a très faim mais pas forcément raffiné… Le steak ou le poisson accompagné de riz et de haricots rouges est un plat bon marché qui cale à coup sûr.  La galette de tapioca (fait à partir de la racine de manioc) est aussi un incontournable, sucrée ou salée c’est comme on veut.

Le granité d’açai, à petites doses, en dessert nous a bien bien plu aussi. Du côté des boissons, la traditionnelle et rafraîchissante caïpirinha nous a convaincus. La cachaça pure passe très bien aussi, c’est fruité et sucré. A Paraty nous avons découvert la boisson énergisante locale : le guaraná. Elle est faite a partir du guarana d’Amazonie, une plante qui contient le plus haut taux de caféine au monde (2 × plus que le café ! ).

 

Impressions personnelles

Ce qu’on a adoré :

– Retrouver une ambiance tropicale ;

Rio de Janeiro, une des plus belles villes au Monde !

– Le caractère festif et jovial des cariocas ;

– La douche aux chutes d’Iguazu et le parc des oiseaux ;

– Prendre notre succulent petit déjeuner à la Casa Vermelha ;

– le charme des ruelles de Paraty.

 

Ce qu’on a moins aimé :

la chaleur et l’humidité, surtout à Ilha Grande ;

– devoir être en vigilance constante sur nos affaires à Rio ;

– la conduite des chauffeurs de bus à Rio ;

– ne rien comprendre au portugais

– devoir se faire une raison et se dire que cette fois, on doit rentrer 🙁

 

Anaïs :

Nous voulions finir en beauté et surtout sous le soleil : le Brésil a rempli le contrat ! 13 jours c’est évidemment un peu court pour découvrir un pays aussi grand mais le peu que nous avons vu m’a complètement conquise. Rio est definitivement mon gros coup de coeur. Cette ville aux multiples visages est à l’image des Brésiliennes : magnifique et avec du caractère ! Il y règne une belle douceur de vivre… La prochaine fois, nous y reviendrons pour nous trémousser au Carnaval 😊 Les plages sauvages et luxuriantes de la Costa Verde resteront aussi un beau souvenir. En somme : je ne pouvais pas rêver meilleure conclusion à cette aventure.

 

Nico :

Pas évident de savoir comment finir un si long voyage… 🙂 Terminer au chaud sur la Costa Verde était une bonne façon et je ne le regrette pas du tout. Même si à cette période la météo a été assez capricieuse en nous offrant de belles rincées, cela ne nous a pas empêché de profiter et d’apprécier ces derniers moments de découverte dans un décor de rêve. Assurément ce que j’en ai vu est à l’image de ce que j’en attendais, ahhh le string brésilien…, messieurs si vous saviez 😉 En peu de temps nous avons eu une très belle introduction à ce grand pays. Soyez en sûr, on y retournera !

 

Si c’était à refaire

On organiserait un peu plus Ilha Grande à l’avance et on ne referait pas de camping là-bas : trop d’humidité, de la pluie en fin de journée et des moustiques. Le combo parfait pour être crevé…

 

Petits conseils aux futurs voyageurs

– Pour les bus nous n’avons jamais réservé à l’avance, on achetait directement à la gare routière. Mais pour certaines portions (ex: Ilha Grande >Rio), mieux vaut arriver en avance car ça peut vite être plein !

– Pour se déplacer entre Ilha Grande/Paraty/Rio, il existe des packages comme par exemple celui proposé par easytransferbrasil. On ne l’a pas fait mais pour une quarantaine d’euros, vous avez tous les transferts inclus et bonus, ils viennent vous chercher devant votre hôtel. Pas le plus économique mais bon marché et surtout ça facilite la vie !

– Ne devenez pas (trop) parano à Rio. Oui, la sécurité peut être limite dans certains endroits surtout la nuit et oui il y a des vols à l’arraché. C’est une réalité. La prudence est de mise. Mais si on reste vigilant, qu’on n’exhibe pas de bien coûteux et qu’on ne se balade pas dans les endroits craignos alors tout devrait bien se passer. Nous n’avons eu aucun problème et ne nous sommes jamais sentis en insécurité.


Pour retrouver nos bonnes adresses au Brésil, c’est par ici !



Laisser un commentaire