La santé en voyage

IMG_4207-2

Les vaccins

Vous connaissez le proverbe « mieux vaut prévenir… ». Même si nous ne sommes pas à l’abri d’une bonne tourista, d’un mal des montagnes ou d’un rhume-climatisé, il vaut mieux être prévoyant et bien se renseigner au préalable.

Et pour ça rien de mieux que les conseils d’un médecin spécialisé ! Nous nous sommes rendus pour cela au service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Saint Antoine à Paris. 2 mois pour avoir un rdv mais cela valait le coup ! Cette option est la plus économique quand on compare avec d’autres centres type Institut Pasteur ou le centre Air France. Comptez 1h par personne pour la première visite (prendre son carnet de santé).

Lors de ce 1er rdv, nous avons eu des Chw5kXOinformations sur les différents vaccins, les modes de transmissions des maladies, leurs symptômes. Beaucoup d’informations à retenir en peu de temps, heureusement que nous sommes deux et qu’une plaquette explicative nous a été fournie !

A noter que certaines injections restent de toute façon obligatoires (ex : fièvre jaune en Amérique du Sud). Le vaccin de l’encéphalite japonaise est longtemps resté pour nous un gros point d’interrogation : 1 « chance » sur 1 million d’en être atteint dans les zones infectées / décès dans 25 % des cas / coût du vaccin de 140 € (préparé sur cerveaux de souris s’il vous plait !). Au final, on opte pour la prudence et on décide de faire le vaccin.

Quelques effets secondaires sont à noter : irritabilité, fatigue, teint pâle, céphalées… Ah non ! En fait Nico me fait savoir qu’il s’agit de notre état après quelques heures passées à travailler sur le blog… Blague à part, on a eu un peu de fièvre le 1er jour et le lendemain, un beau bleu et une induration à l’endroit de la piqûre. Rien d’insurmontable donc mais chacun réagit différemment.

Si le sujet vous intéresse, on vous invite à jeter un coup d’œil à l’article très complet des playingtheworld .

Petit tableau récap’ des vaccins effectués et de leur coût (ça pique quand même ! ):

VaccinsNombre d'injectionsCoût (par injection)
BCG1 (rappel)16,31 (remboursé)
ROR1 (rappel)7,55 (remboursé)
Rage325,03
Fièvre jaune130,68
Hépatite A1 (rappel)10,80
Typhoïde17,04
Encéphalite japonaise269,85
TOTAL10279,62 (Anaïs)
270,86 (Nico)

Il faut ajouter à ce total 3,15 € pour chaque rdv (acte vaccinal non remboursé) et le coût du carnet de vaccination (0,36 €).

La bonne idée ! Si, comme nous il s’avère que vous n’êtes pas à jour dans vos vaccins classiques type ROR ou BCG, profitez-en pour vous faire vacciner lors de votre 1er rdv, la consultation (23 euros) sera ainsi remboursée !

La bonne idée 2 ! Certaines mutuelles remboursent une partie des frais engendrés par la vaccination,  qui ne tente rien n’a rien !

Les rendez-vous médicaux

On ne pourrait vous donner qu’un seul conseil: c’est de ne pas vous y prendre au dernier moment ! Avec les temps d’attente chez certains spécialistes et si tant est qu’il y ait quelque chose qui cloche et qu’il faille reprendre un rdv, on arrive vite à la date du départ ! On oublie pas de prendre rdv chez: le médecin généraliste (avec bilan sanguin), le dermato, le gynéco, le dentiste, l’ophtalmo et éventuellement l’ostéopathe.  Si, comme Nico, vous partez avec plaque chirurgicale, demandez si possible un certificat médical en anglais pour l’aéroport.

La trousse à pharmacie

IMG_4193-2

Les documents

Carnet international de vaccination

Contrat d’assurance + coordonnées

Cartes et carnets de plongées

Les médicaments

Diamox 250mg (mal de l’altitude)

Nautamine (mal des transports)

Tiorfan 100 mg (diarrhée seule)

Zithromax 250 mg (diarrhée + fièvre/sang)

Dulcolax (anti constipation)

Spasfon (anti spasmodique)

Aerius (anti histaminique)

Doliprane 1000 (antalgique)

La bobologie

Compresses stériles

Paire de gants

Sutures adhésives

Désinfectant cutané

Bandes

Pansements

Sparadrap

Paire de ciseaux

Pince à épiler

Thermomètre

Tire-tique

Coupe ongles

Double peau / pansements ampoules

Crème ibuprofène

Eosine

L’hygiène

Pastilles purification eau

Gel antibactérien

Serviettes / tampons

Pilules

ORL

Collyre (conjonctivites infectées)

Liquide lentilles

Gouttes auriculaires type polydexa (douleurs/gêne auriculaire)

Pansoral (aphtes)

Clamoxyl (poussée dents de sagesse, pour Nico)

En zone tropicale

Atovaquone/proguanil 250 mg (paludisme en curatif)

Crème cortisone (piqûres)

Répulsif vêtement Insect Ecran

Répulsif peau Insect écran

Au soleil

Biafine

Après soleil

Crème solaire indice 50

Baume à lèvres

Remarque pour nous mesdames: les pharmacies n’ont officiellement pas le droit de fournir un traitement médical pour une durée d’un an, même pour des pilules contraceptives. Il  existerait un formulaire, à remplir à l’assurance maladie, permettant une « dérogation ». Après un 1er refus, je suis allée dans une petite pharmacie et après négociations j’ai pu obtenir les 4 boites (2 remboursées et 2 payées de ma poche). Certains blogs proposent la technique du « je suis vraiment tête en l’air j’ai perdu ma boite de pilule ! », à renouveler autant que nécessaire.

Nous partons donc avec une trousse à pharmacie bien remplie. La plupart des médicaments nous ont été remboursés (demander une ordonnance à son médecin traitant), la bobologie nous a été gracieusement fournie et le traitement pour le paludisme ne nous a pas coûté très cher car nous l’avons acheté à la pharmacie Monge. C’est une adresse bien connue dans Paris, il faut  s’armer de patience pour se frayer un chemin dans les rayons et pour passer en caisse mais ça en vaut la peine ! Pour gagner de la place dans le sac, on ne gardera qu’une ou deux plaquettes de chaque médicament et on scannera les ordonnances et les notices.

Dommage qu’il n’existe pas de traitement préventif contre les fractures, on aurait acheté direct  !

Laisser un commentaire