La bibliothèque du voyageur

“ Lire c’est voyager, voyager c’est lire.”  Victor Hugo

 

Il fallait bien que je (Anaïs) mette un peu à profit mon bac littéraire ! Je vous ai donc préparé une petite liste non exhaustive de livres made in « rêves de voyages ». 😉

 

Pour aider le voyageur

« Les 1000 lieux qu’il faut avoir vus dans sa vie », éditions Flammarion. 1114 pages qui balaient (presque) tous les pays du monde et vous donne pour chacun les must see. Plutôt intéressant une fois que l’on a choisi ses pays pour se faire une première idée des endroits à visiter mais pas assez complet et pas vraiment dans l’esprit routard.

« Où et quand partir? En 2015 », éditions Hachette. Un best seller dans la sphère des tourdumondistes! Très utile aussi pour les voyages ponctuels. Bref un bon investissement! Pour chaque pays, on vous présente le climat, des tableaux récapitulatifs des températures et des précipitations.

« La bible du grand voyageur », éditions Lonely Planet. Nous avions eu l’occasion de rencontrer l’un de ses auteurs, Nans Thomassey, à un forum de voyages organisé par Evaneos. Il nous avait parlé de son livre et de ses ateliers du grand voyageur (http://www.grand-voyageur.fr/). Ce livre est riche en petites astuces et en bons conseils. On sent qu’il y a du vécu derrière tout ça! Il a également l’avantage de présenter des manières très différentes de voyager (voyager en cargo, voyager au féminin, camper en milieu urbain, etc.).

Les Geo book tel que « 1000 idées hors des sentiers battus ». Intéressant et souvent joliment illustrés. Comme leurs noms l’indiquent, ils permettent de faire naitre des idées; il faudra creuser par la suite avec des guides plus étoffés.

Les « …autour du monde » du Lonely Planet. Nous avions acheté « plongées » et « randos autour du monde ». Bien illustrés et des infos intéressantes (cartes, niveaux de difficultés, temps de marche), mais nous nous en sommes finalement peu servis.

« Ils ont fait le tour du monde », éditions La Martinière. Chaque tour du monde est unique et ce livre le confirme !

« Le bouddhisme pour les nuls ». Si jamais vous vous rendez en Asie et que vous souhaitez comprendre appréhender cette religion, ce livre est parfait! Tout y est expliqué de manière simple et on peut lire les chapitres indépendamment les uns des autres.

Les magazines « Geo » et « National Geographic » nous ont pas mal inspirés, c’est d’ailleurs un article de Geo sur le Sri Lanka qui nous a donné l’idée d’ y aller !

 

Pour voyager depuis son canapé

« Shantaram » de Gregory David Roberts.  Lin s’échappe de prison et atterrit en Inde, sa vie va alors prendre  des virages inattendus. Une plongée dans une Inde envoûtante et effrayante.

« Mange, prie, aime », d’Elizabeth Gilbert. Manger en Italie, aller à la rencontre de soi dans un ashram en Inde et trouver l’amour et la sérénité à Bali en voilà un beau programme!

« Le Tour du Monde en 80 jours » de Jules Verne. Est-il utile de résumer ce grand classique ? Les aventures de Phileas Fogg et de son serviteur passepartout autour du monde dans une course contre la montre. Pour l’anecdote, le 1er tour du monde à être réalisé sous la barre des 80 jours sera effectué par une journaliste … 17 ans après la parution du roman !

« Touriste » de Julien Blanc-Gras. Un recueil d’anecdotes de voyages et une réflexion sur le tourisme d’aujourd’hui.

« La cité de la joie », de Dominique Lapierre. Un roman bouleversant et humaniste au cœur des bidonvilles de Calcutta.

 » Into the wild », de John Krakauer. Le récit tragique de l’aventure de Chris Mac Candless en Alaska et d’autres voyageurs-aventuriers. Une ode à la liberté qui nous amène à nous interroger sur nos aspirations, notre liberté et donc nos limites.

« Voyage d’une Parisienne à Lhassa » d’Alexandra David-Néel. Le (long et éprouvant) périple de la première femme étrangère à être entrée dans la ville de Lhassa au Tibet.

« Latitude zéro » de Mike Horn. Ou comment se lancer le défi fou de faire un tour du monde en longeant la ligne de l’équateur. Le style est sans chichis mais le récit est stupéfiant. A lire également tous les autres récits de cet aventurier hors pair.

« L’homme qui voulait être heureux » de Laurent Gounelle. Un réflexion sur la quête du bonheur et sur le sens à donner à sa vie sur fond de rizières balinaises.

 « Dans les forêts de Sibérie » de Sylvain Tesson. Se retirer de la civilisation et vivre 6 mois au bord du lac Baïkal pour, enfin, se sentir libre.

« On a roulé sur la Terre » d’Alexandre Poussin et Sylvain Tesson. 1 an. 25 000 km en vélo. 31 pays. Un récit plein de fraîcheur qui donne envie de ressortir le vélo du garage !

« Comme une feuille de thé à Shikoku » de Marie-Edith Laval. Petit clin d’œil au récit de Marie-Edith, mon ancienne titulaire, qui est partie en pèlerinage 2 mois sur la petite île de Shikoku au Japon. Une expérience inoubliable et riche en rencontres. Disponible dans toutes les bonnes librairies !

 

Réflexion sur les guides de voyage

En prendre ou ne pas en prendre, telle est la question ! Certains baroudeurs seront catégoriques: les guides c’est « no way ! ». Ils embarquent tous les lecteurs aux mêmes endroits (une sorte de voyage organisé implicite en somme !), ne sont pas toujours actualisés, les hôtels et restaurants répertoriés sont quelquefois « victimes » de leur succès (résultat = augmentation des prix !), etc. Bref, on peut leur trouver bien des défauts. Nous, nous sommes un peu plus mitigés sur le sujet, du moins pour l’instant. On vous redira à la fin de notre périple si notre avis sur la question a changé. Pour l’heure, nous avons acheté tous les Guides du Routard des pays que nous allons visiter afin de se renseigner un peu au préalable sur les choses à faire sur place. On les préfère au Lonely que nous avions expérimenté lors de notre voyage aux USA et qui nous avait un peu déçus (trop succinct et pas assez critique). En plus, comme on est bon public, nous les blagues et anecdotes du Routard on est preneurs 🙂 On avait participé à une conférence de Philippe Gloaguen le fondateur et auteur du guide du Routard et sa success story est étonnante !

« Vous allez partir avec combien de kilos sur le dos avec tous ces bouquins? »

Il est évidemment hors de question de prendre tous les guides avec nous ! Seulement celui de l’Inde et du Sri Lanka, nos deux premiers pays (soit 700 gr). Pour le reste, on se débrouillera. On demandera à ceux qui nous rejoignent d’en apporter quelques-uns, on fera du troc avec d’autres voyageurs ou  on achètera des guides sur place en version anglaise ou en version numérique.

Réflexions au retour du Tour du Monde : finalement nous nous sommes progressivement détachés des guides au fil du voyage. Ils nous ont servis pour les plans des villes et les infos culturelles mais nous avons souvent été déçus par les hôtels et les restos recommandés. Les prix sont souvent totalement à côté de la plaque (surtout en Amérique du sud) et certains guides comme l’Inde, l’Argentine, le Chili mériteraient une mise à jour ! Bref, ils ne sont, pour nous, pas obligatoires mais peuvent dépanner par moment…

IMG_4085

 

Et vous, quel livre vous a fait voyager ? N’hésitez pas à nous en faire part, nous le rajouterons dans la page pour enrichir cette petite bibliothèque virtuelle !

Laisser un commentaire