Plages de rêve

On avait entendu dire tout et son contraire sur les plages de Thaïlande : trop touristiques, bons spots de snorkelling , fonds marins ravagés, belles plages, tarifs en hausse,… Bref, on avait envie de se faire notre propre idée ! Des vacances à la plage à l’autre bout du monde avec nos deux meilleurs potos, ça ne pouvait pas être si mal…

Le paradis ça se mérite !

Rappelez vous, dans le dernier article, nous écourtions notre balade à vélo à Ayutthaya pour prendre un bus de nuit à Bangkok. Comme c’est une première pour Anne B et Nico A. nous choisissons un bus VIP. Sur le papier tout avait l’air simple : un taxi venait nous chercher pour nous emmener au bus qui lui nous déposerait vers 10h au bateau. Alors c’était presque ça sauf qu’après le taxi il a fallu : rejoindre un groupe et marcher 10 minutes avec nos sacs, attendre 1h le départ du bus (qui n’a de VIP que les télés et les couvertures), manger dans une gargote hors de prix, se faire déposer à 5h du mat au milieu de nulle part, prendre un mini bus à 10h, attendre 1h, marcher 10 minutes jusqu’au quai, attendre encore sous une chaleur de plomb et ENFIN monter dans le bateau !!! Bref, on a pris un bus VIP en Thaïlande.

Arrivés sur le bateau, on retrouve cette ambiance et cette excitation propres aux vacances à la mer. Encore un peu on s’attendrait à voir se dessiner au loin Ajaccio ou Porto Vecchio…

Certains rattrapent leur nuit, décidément trop courte…

Thailande-Ko-Phangan-4

Koh Phangan est une petite île dans le sud-est de la Thaïlande, juste au-dessus de Koh Samui. Elle est notamment réputée pour sa Full Moon Party, que nous louperons de peu.

A l’arrivée nous avons deux objectifs : manger et trouver un logement. Des besoins très primaires en fait… Le repas et le fruit shake au marché de Thong Sala nous requinquent, on prend un taxi direction le nord ouest de l’île. Pendant que les gars glandouillent  font leurs recherches dans un bar reggae, nous les filles partons à la recherche d’une chambre. On trouve vite notre bonheur : un bungalow pour 4 personnes avec 2 salles de bain et une terrasse pour un prix très correct à 100 mètres de la plage de Haad Salad !

Holidays are coming…

Comme on est des gens sympas, on ne vous décrira pas les paysages de cartes postales de l’île de Koh Phangan. Si on n’avait pas été des gens sympas, on aurait écrit des trucs comme « mer turquoise à 30 degrés», « cocotiers », « poissons multicolores à quelques mètres du bord », « sable blanc et fin », « Happy hour les pieds dans le sable »… On va juste mettre une photo d’illustration,  c’est tout… 😉

Le matin, nous prenons un muesli et un fruit shake les pieds dans le sable face à la mer. Le paradis on vous dit ! Le premier jour ce sera bronzage et baignade. On buuulllleee… Pour nous remettre de cette dure journée, on « privatisera » le salon de massage en bord de mer. Comme on était 4 à souffrir en même temps nous n’avons pas pu prendre de photos…

L’île étant petite (125 km²), nous décidons de louer le lendemain un scooter pour nous y balader au grand désarroi d’Anne-B qui a très peur de conduire ce type d’engin.

Thailande-Ko-Phangan-13

Le premier stress passé, nous roulons vers le nord pour atteindre Haad Khom beach. La route est superbe, c’est très verdoyant. Et que dire de la plage…sublime.

Thailande-Ko-Phangan-14

Nico A. s’initie au snorkelling (= masque et tuba) et il adore tellement qu’il décide d’acheter son propre équipement. Les fonds marins sont beaux et abritent pas mal de variétés de poissons. On ne voit pas le temps passer !

A Koh Phangan, le GPS n’est pas indispensable étant donné qu’il n’y a que 4 portions de routes. Nous empruntons la route centrale et traversons l’île par l’intérieur. Les temples et la cascade que nous visitons ne sont pas transcendants mais cela nous fait une bonne petite balade cheveux au vent (enfin avec le casque tout de même, et à l’endroit ! ) !

Le soir même, Nico A., parti en solo en prospection d’une plage pour le lendemain, a un accident sur un chemin. Rien de grave mais de belles égratignures et quelques pièces de scooter à remplacer. Pas de quoi rassurer Anne-B…

Le snorkelling du lendemain à Koh Maa est encore plus géniale mais là aussi ça se mérite. Koh Maa est une toute petite île reliée à la terre ferme par un banc de sable à marée basse. Nous arrivons à marée haute il faut donc mouiller le tee shirt et par la même occasion marcher sur des coraux morts et des cailloux. Le parcours du combattant. On a bien fait de persévérer car les fonds marins ici sont sublimes. Tout autour de nous nagent des bancs de poissons multicolores. On voit de tout : des curieux, des peureux, des petits, des allongés, des plats, des solitaires, des couples… Cela nous rappelle la vie aquatique du film Nemo 😊

Depuis leur arrivée, Nico A. et Anne B se battent contre la chaleur ( nous aussi d’ailleurs). On lance la mode tee shirt mouillé (de sueur) et croyez nous dans ce contexte ce n’est pas sexy ! C’est vrai que les températures restent très hautes, en plein après-midi il est impossible de rester en plein soleil plus de quelques minutes. Une plage sans ombre c’est rédhibitoire !

Heureusement, le soir les températures baissent et nous pouvons profiter tranquillement de notre terrasse pour boire l’apéro et jouer à l’escoba  (un jeu de cartes avec des calculs qu’Anaïs mettra 15 jours à comprendre…).

Après 4 jours passé sur Koh Phangan, il est temps pour nous d’aller jouer les Robinson-Crusoé-warriors sur une île dont vous connaissez sûrement le nom…


Les photos de Koh Phangan, c’est par ici !



3 thoughts on “Plages de rêve

  1. Corine et Thierry Répondre

    C’est un aquarium géant ……… les veinards. Pour nous 18° en plein soleil !!!!! Pas de sable blanc. Du rêve et encore du rêve, allez-y vous pouvez nous en envoyer, nous fermons les yeux et nous sommes avec vous. Bises Corine et Thierry

  2. smilingaroundtheworld Répondre

    Manger et dormir, les deux premières préoccupations des voyageurs au long cours, et ce n’est pas nous qui dirons le contraire 😉 La suite à Koh Lanta ?

    1. Anaïs et Nico Répondre

      Hihi peut être bien…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.