Mais c’est de l’art !

Nos premiers jours au Chili sont placés sous le signe du repos. Il nous fallait un peu de temps pour « digérer » notre formidable excursion dans le Salar d’Uyuni. Mais le naturel revient vite au galop et c’est à 3 que nous repartons vers de nouvelles aventures !

 

Passage éclair à Santiago

Dans le dernier article, nous vous laissions à la frontière chilienne. Là, les douaniers demandent à Anaïs d’ouvrir son gros sac, faisant ainsi attendre le minibus… Le coupable, un paquet de riz, sera vite innocenté… Nous passons 3 jours à San Pedro de Atacama mais ne faisons rien de particulier, Nico étant malade et puis on sait qu’on y revient dans une semaine ! C’est l’heure des séparations avec Elodie et Samuel. Après une vingtaine de jours passés ensemble, c’est dur 😢 On se donne rdv autour d’un bouchon lyonnais, à leur retour.

Après un looonnnggg trajet en bus de 22h, notre record à l’heure actuelle, nous arrivons dans la capitale chilienne. Après le Pérou et la Bolivie, c’est le choc. On retrouve les buildings, les feux rouges, les grandes enseignes de magasins… Ça ne nous avait pas manqué du tout !

Santiago n’a pas une très bonne réputation auprès des voyageurs qui préfèrent souvent passer leur chemin. Sans aller jusqu’à dire que c’est « un arrêt obligatoire », nous trouvons que c’est une ville plutôt agréable.

La Plaza de Armas n’est pas spécialement jolie mais on aime l’animation qui y règne.

C’est ici que nous goûtons nos premiers completos, une sorte de hot dog avec de l’avocat et de la tomate concassée. Une institution au Chili !

Par beau temps, il est très sympa de flâner dans le quartier de Bellavista avec ses maisons colorées et ses petites rues pavées.

Anaïs (qui a très faim) ose commander un lomo a la pobre (et le finit !).

Mais si on est ici, c’est pour une raison bien spéciale. Nous accueillons un nouveau membre dans l’équipe : Odile, la maman d’Anaïs ! Cadeau de Noël de Nico ! Ce devait être une surprise mais garder un secret en tour du monde c’est juste impossible 😄

Les retrouvailles à l’aéroport sont joyeuses, que l’aventure commence !

 

Street art

Nous filons direct à Valparaiso, sur la côte, à 1h30 de Santiago, et nous installons dans un super petit studio AirBnb. Parfait pour une transition en douceur France > Chili !

La ville (300 000 habitants) est constituée de 45 cerros (collines). Les promenades sont sportives !

On fait chauffer les mollets mais quelquefois on triche en empruntant les très anciens funiculaires de la ville classés monumentos históricos. Ça grince, ça tremble… c’est vintage à souhait 😊

Valparaiso ne se « visite » pas vraiment. Il faut se perdre dans ses nombreuses ruelles, flâner, pour dénicher ses petits trésors. Des artistes, connus et inconnus, ont fait des murs de la ville leur terrain de jeu. Pendant 3 jours, nous arpentons les rues des cerros Bellavista, Florida, Pantéon, Alegre, Concepción et Artillería et découvrons ces merveilles cachées…

Les maisons aux façades colorées nous rappellent un peu les Painted Ladies de San Francisco, en moins Victorien ou les maisons de Portobello à Londres…

La ville est un grand port de commerce. On observe, curieux, la valse des conteneurs et des camions. Un midi nous dégustons un bon merlu dans une marisquería près du port.

Après cette parenthèse urbaine de quelques jours, nous nous envolons vers les grands espaces du désert le plus aride du monde…


Les photos de Santiago et de Valparaiso, c’est par ici !



2 thoughts on “Mais c’est de l’art !

  1. Pirrots de Savo Répondre

    Souvenirs souvenirs. …

    1. Anaïs et Nico Répondre

      😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.