La Réunion – côté océan

Après avoir exploré l’intérieur des terres tournons nous maintenant vers l’océan Indien. Avec ses 200 km de côte, l’île de la Réunion offre un spectacle magique et promet de belles activités…

 

Terre en vue !

Compte tenu de la jeunesse de l’île (2-3 millions d’années), les récifs et lagons sont de petites tailles et il y a assez peu de plages comparé à sa voisine L’île Maurice. Les Réunionnais sont étonnamment peu tournés vers la mer, les stations balnéaires comme L’Étang Salé et les hôtels se sont donc naturellement implantés en bord de mer.

La fameuse Route du littoral, qui débute à Saint Denis, donne un premier aperçu des côtes déchiquetées. La construction de la nouvelle portion de route et de son viaduc construits dans l’océan est impressionnante !

On distingue globalement deux types de paysages côtiers : les plages de sable blanc concentrées sur la côte sous le Vent (côte ouest) et les plages de sable noir, de galets, de lave et les falaises au sud et sur la côte au Vent (est).

Plage de Grande Anse

J’ai finalement assez peu profité des plages… Il faut dire que l’eau n’était pas très chaude et je suis assez frileuse ! Outre les bassins à l’intérieur de l’île, il est possible de se baigner en toute sécurité sur les plages entourées du lagon (l’Ermitage, La Saline, L’Étang Salé, Saint Pierre,…) ou protégées par des filets de protection (Boucan Canot).

L’Ermitage est la plage que nous avons préféré, le snorkelling y était très chouette !

Lors de mon road trip dans le sud de l’île, j’ai admiré les côtes sauvages et en période de forte houle c’était encore plus spectaculaire !

 

Tout là haut

Avec les copains nous avons testé le vol en ULM au dessus de l’île, pour avoir une vue différente du relief.

Mon plus beau souvenir ici… Même si ça vaut son prix je le recommande vivement !!! L’avantage par rapport à l’hélicoptère (outre le prix): être seul dans le cockpit (visibilité au top) avec le pilote et  profiter de ses commentaires. C’était une expérience extraordinaire.

On ne pensait pas voir jusqu’aux baleines et tortues dans l’eau 😮

 

Le show des baleines

Si vous nous avez suivi pendant le Tour du Monde, vous savez notre passion pour la plongée et les baleines que nous avons eu la grande chance d’observer en Nouvelle Zélande, en Nouvelle Calédonie et en Polynésie.

Les baleines à bosse sont présentes à la Réunion de juin à septembre, il ne fallait donc pas manquer cette occasion ! Venant de l’Antarctique, elles profitent des eaux chaudes de l’île pour s’accoupler et donner naissance aux petits baleineaux…

Cette année (2017) est une année riche en baleines et c’est pas peu dire !

J’ai eu la chance d’en observer une dizaine depuis la côte et même au loin depuis le lagon de l’Ermitage alors que nous faisions du snorkelling avec Aurélie (du blog Smilingaroundtheworld.com).

La tentative de nage avec les baleines (= mon rêve) ayant échouée à Moorea, avec les copains nous faisons une nouvelle tentative avec Duo Océan à Saint Paul (que nous recommandons ++ pour leur professionnalisme et leur implication dans le recensement et la préservation des cétacés ). L’excitation se mêle au stress. Manu nous donne toutes les consignes de sécurité. Le but est d’approcher le bateau à une distance raisonnable et de nager à leur rencontre sans jamais les déranger. Le risque requin est pratiquement nul, nous nageons en groupe et limiterons les clapotis à la surface.

Il nous faudra plusieurs essais de mises à l’eau et une lutte contre le courant marin pour qu’enfin mon rêve se réalise : là, juste devant nous, une énorme baleine à bosse nage paisiblement. Un petit baleineau se place en dessous de la tête de sa mère et nous observe, curieux.

Ce moment n’aura duré que quelques minutes mais quel souvenir ! La rencontre avec ces géants des mers nous montre encore une fois à quel point la Nature est belle et qu’il faut la protéger pour que les générations futures puissent connaitre également ce genre de moments…

 

Hé ho hé ho matelot !

Un matin, nous prenons le large à bord du catamaran Lady La Fée pour une demi journée en mer. Le bateau est top et l’équipage est juste trop cool. Petit déj et boissons servies à bord. Nico et moi n’avons pas l’habitude de ce genre de prestation haut standing !

Allongés sur le filet nous regardons passer tranquillement une tortue puis c’est de nouveau le show des baleines.

Depuis les cabines dans la coque du bateau, leur chant si beau résonne… Un concert magnifique.

Puis ceux que nous attendions avec impatience font leur apparition : les dauphins !!! Ils s’amusent dans le sillage du bateau et nous offrent un fabuleux spectacle de sauts et de vrilles.

Petit punch coco pour se remettre de nos émotions (et mal de mer en option).

 

La « crise requins »

Depuis plusieurs années , la Réunion est tristement célèbre pour ses nombreuses attaques de requins (25 attaques depuis 2011 dont 9 mortelles soit 1 attaque mortelle sur 3 dans le monde !). Les requins tigres et bouledogues font parler d’eux et ce n’est pas bon pour le tourisme et les habitants de l’île…

Les causes de la recrudescence des attaques restent incertaines et sont probablement la conjonction de plusieurs facteurs : pollution, urbanisation, interdiction de pêcher les requins depuis 1999, création de la Réserve Marine, travaux de la Route du Littoral,… Les avis sur la question divergent et chacun y va de son point de vue.

J’ai eu l’occasion de rencontrer un jeune surfeur qui a subi une attaque de requin en 2017 : son récit m’a fait froid dans le dos. Il a perdu sa jambe droite et une partie de son bras droit. Pour autant son discours n’était pas, comme on pourrait s’y attendre, haineux et revanchard envers les squales. Il n’est d’ailleurs pas favorable à leur pêche. Cela m’a fait réfléchir et j’ai vu le problème sous un angle nouveau après ça.

Il convient de rester très vigilant et de ne se baigner que dans les zones autorisés (ce n’est pas les panneaux qui manquent !). Pour autant, je pense qu’il ne faut pas non plus céder à la paranoïa comme j’ai pu le faire au début (j’osais à peine tremper les pieds…) si les consignes de sécurité sont respectées. Les attaques de requins sont spectaculaires, sur médiatisées et font écho à une peur profonde et ancrée dans notre imaginaire  (merci Spielberg…). Le requin n’est pas le prédateur qui cause le plus de morts dans le monde (et de loin) !

 

Hé c’est Franklin !

Autre activité très intéressante à faire sur la côte ouest : la visite du centre de protection des tortues de Saint Leu.

Kélonia participe aux programmes de recherche de protection des tortues marines et de leurs habitats. C’est également un centre de sensibilisation à l’environnement des tortues et un hôpital pour les blessées.

La visite guidée est instructive, je la recommande pour comprendre le rôle du centre et la vie des tortues dans l’Océan Indien. A la fin du tour, on nous présente l’un des derniers artisans écailliste de l’île qui travaille sur des carapaces d’anciennes tortues d’élevage (un travail et une vente très réglementés!).

J’ai ensuite passé une demi-heure assise devant la vitre du bassin principal à observer, fascinée, ces reptiles qui ont l’air de voler sous l’eau.


On espère que ces deux articles sur la Réunion vous auront donné envie de découvrir cette île magnifique. Que vous soyez amateurs de randos, de plages, de culture, d’artisanat ou de sport l’île Bourbon vous plaira à coup sûr ! En tous cas nous, nous sommes tombés sous le charme…


2 thoughts on “La Réunion – côté océan

  1. smilingaroundtheworld Répondre

    C’était fou ce snorkelling avec les baleines au loin… je ne me souvenais pas que tu avais pris des photos (celle qui est un peu jaune et où la baleine saute). Je vais la garder dans mes archives en souvenir 😉
    Tu me donnes bien envie de tester le Lady la Fee… L’année dernière nous n’avons pas pris le temps de profiter des baleines, on ira cette année 🙂 La photo avec les dauphins sous l’eau est dingue d’ailleurs ! Tu étais sous l’eau avec eux ?
    Bises et j’espère à bientôt !

    1. Anaïs et Nico Répondre

      Oui complètement fou ! Debout sur notre petit caillou à la regarder claquer les nageoires et sauter… La photo que j’ai mise en dessous a été prise à Grande Anse, je n’avais pas de photo de ce jour là pour illustrer 😉
      Pour les dauphins on avait plongé la gopro sous l’eau avec une perche 🙂 Par contre il est possible de nager avec eux avec Duo Océan (quand on croise leur route).
      A quand un retour en métropole pour qu’on se raconte les derniers voyages !!!?
      Bisous à vous deux !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.