Sentiments à 1 mois du départ ?

On prépare ce projet depuis un an. On l’a rêvé, on l’a désiré très fort, on a essayé d’imaginer puis d’organiser nos futurs préparatifs. S’acheter de nouvelles fringues, se plonger dans les guides de voyages, faire des check up médicaux (oui même ça !)… de loin, ça s’annonçait plutôt fun ! On fait partie de la catégorie des voyageurs plutôt prudents et prévoyants, on ne se faisait donc pas trop de soucis. A M-1, force est de constater que c’est un peu plus compliqué que ça. Beaucoup de choses se font au dernier moment, résultat : c’est la course !!! Mais pas question de se plaindre, on se relève les manches et on y va !

 

Impressions personnelles

Anaïs :

Depuis ces dernières semaines, on se lève Tour du Monde, on mange Tour du Monde, on se couche Tour du Monde, on va aux toilettes en pensant Tour du Monde (chaque moment de la journée est exploité !). C’est stimulant, excitant. Chaque nouvelle croix dans le tableau « choses à faire » est une victoire. On est en mode « exécution de tâches » et pour le moment le Taj Mahal nous semble bien loin ! Et puis il y a l’autre côté, la force obscure…

Le départ du travail, les aurevoirs qui se succèdent, les « tu réalises que c’est la dernière fois que… », le déménagement à préparer (trouvez nous une personne en France qui aime ce moment, on l’embauche direct !), l’administratif, les dilemmes interminables (3 jours pour choisir une trousse de toilette, une demi-journée au Vieux Campeur pour choisir notre sac et 4 visites pour choisir nos chaussures de marche, qui dit mieux ?). Et puis il y a eu ce drame familial qui nous a touché de plein fouet, à deux mois et demi du départ et qui nous a éloigné quelque temps de notre projet. Cela nous aura appris au moins deux choses : la vie est fragile et doit être vécue à fond.

Bref, la vie n’est pas un long fleuve tranquille en ce moment… L’important c’est de ne pas trop se prendre la tête et de profiter un maximum des gens qu’on aime avant le départ. Les préparatifs font partie du voyage !

“ Il n’y a pas de grande tâche difficile qui ne puisse être décomposée en petites tâches faciles. ” Adage Bouddhiste

Nico :

M-1… je ne réalise pas du tout ! Et pourtant la pression est montée d’un cran depuis deux semaines : dans 6 jours je quitte mon travail, dans 8 jours on déménage et on quitte Paris, autant dire que tout s’accélère d’un coup ! Comme l’a dit Anaïs, à chaque jour ses objectifs et ses croix dans notre rétro-planning. Il faut évacuer tous les achats et toutes les démarches qui doivent être faits sur Paris, faire nos cartons (merci maman et papa), se soigner (bah oui parce qu’avec ce froid on est malade !), tout cela en continuant de travailler… Mais soyons honnêtes, le boulot, mentalement je n’y suis plus vraiment ^^.

Je repense à cet été, nous étions sereins, avec cette impression de pouvoir tout gérer calmement. Seulement voilà, « il est de ces événements qui sortent tout le reste de nos pensées et nous stoppent net dans notre lancée ». Il faut composer avec, septembre est ainsi passé comme un souffle. Mais ensemble, avec l’aide de la famille, des amis, des collègues, nous avons pu remettre la machine en route et retrouver l’énergie nécessaire.

Dans tout ça j’arrive à libérer du temps pour le plus important : voir et profiter des gens que j’aime, toutes nos soirées sont bien remplies !

 

 

 30 jours, et il nous reste encore à :

 

Déménager et remettre les clés ;

 Quitter son boulot pour Nico ;

 Résilier internet, les téléphones, l’assurance ;

 Souscrire à une assurance voyageur ;

 Acheter le reste de l’équipement ;

 Enrichir la trousse à pharmacie ;

 Faire les derniers bilans médicaux ;

 Faire le visa de l’Inde et réserver les premiers billets de train ;

 Charger les livres sur la liseuse et les séries/films sur l’ordi ;

 Faire les photocopies des papiers importants ;

 Faire tout tenir dans nos sacs ;

 Enrichir le blog de nouveaux articles ;

 Se plonger dans le guide de l’Inde ;

Profiter à fond de nos familles et de nos amis ;

 Faire une cure diététique à base de fromages, pain, charcuterie, vin, chocolat. Nico doit poursuivre son régime hypercalorique  (il va falloir tenir le coup en Inde !) et moi je compatis…

 

On vous mijote de nouveaux articles. On y parlera budget, santé, administratif… A très vite 😉

15 thoughts on “Sentiments à 1 mois du départ ?

  1. edith borson (amie d'adeline) Répondre

    en fait vous essayez de tout controler alors que justement vous allez faire un tour du monde pour lacher prise….laissez vous emporter et voyagez leger!!

    1. Anaïs et Nico Répondre

      Hello Edith ! Merci pour ton commentaire! Voyager léger ça c’est certain ! Pour le lâcher prise je crois que ça va être plus difficile… On sait qu’on ne pourra pas tout contrôler sur place mais il y a un minimum de préparation à avoir et des étapes comme les check up médicaux et l’administratif (qui prennent pas mal de temps au final) ne doivent pas être négligées.

  2. Laurent Répondre

    Haha, top ce grand départ qui approche, c’est stimulant. Ça rappelle des souvenirs 🙂
    Je dois avouer que de mon côté, je suis devenu un peu une catastrophe pour les préparatifs de départ. J’étais à la base plutôt dans la catégorie organisé, mais un truc a dû merder depuis !
    Hâte de lire vos premiers écrits sur la route. Enfin, pas les tout tout premiers parce que je m’accorde moi aussi un petit voyage d’un mois en novembre. Ce qui veut dire que je vais rater… l’Inde ! Ha non, ça, c’est pas possible ! Vous êtes obligés de reporter le départ d’un mois 😉

    1. Anaïs et Nico Répondre

      Ah ah Laurent, désolé mais décaler la date de départ ça s’avère un peu compliqué… Tu liras les articles à ton retour 😉 On te dira ce qu’on pense de ce fameux chaï ! On a vu que tu t’embarquais (c’est le mot qui convient) dans un nouveau projet de voyage quelque peu atypique, top ! Amuse toi bien 🙂

  3. Véronique Répondre

    Ah, ah ! Ça nous rappelle le dernier mois avant notre départ. Les journées à écumer les magasins de sport, le stockage d’affaires chez les parents, les gens à voir, les cures de bons petits plats locaux… Vous verrez, on n’est pas mécontents d’enfin sauter dans l’avion !
    Bon voyage !

    1. Anaïs et Nico Répondre

      L’avion nous parait encore tellement loin … Je me demande d’ailleurs si à ce moment-là on réalisera vraiment qu’on part pour un an de voyage. Vous êtes au Japon en ce moment, vous devez vous régaler ! Enjoy 😉

  4. lauresila Répondre

    Super, le épart approche à grand pas ! J’ai hâte d’être aussi à un mois du départ même si effectivement ça doit être plutôt stressant ! On vous suivra en attendant notre départ ! Bonne fin de préparatif, bon courage pour le déménagement !

    1. Anaïs et Nico Répondre

      Départ en Mars pour vous, ça devient bon 🙂 Vous verrez plus on s’approche de la date fatidique plus on a l’impression que les jours et les semaines se rétrécissent… Votre blog est top, très clair et plein de bons conseils, bravo ! On vous suit ! Bon courage à vous aussi pour les préparatifs !!!

  5. […] http://www.enpassantparlemonde.com/1-mois-du-depart/ […]... travel-tv.org/comment-on-se-sent-a-1-mois-du-depart
  6. smilingaroundtheworld Répondre

    Ouh mais c’est que ça approche gravement dites donc ! C’est cool ça 🙂 Courage pour les dernières choses à faire, ici aussi c’est le rush… (vrai départ dans 2 mois et demi, mais mini-déménagement à l’autre bout de la planète dans 15 jours…) J’ai hâte de vous suivre !

    1. Anaïs et Nico Répondre

      Merci à tous les deux pour vos encouragements, on en a bien besoin ! 🙂 Vous déménagez avant votre Tour du Monde ?? L’autre bout de la planète, ça sent l’Australie, la Nouvelle Calédonie ou la Polynésie ça… 🙂

      1. smilingaroundtheworld Répondre

        En fait je pars bosser 2 mois à la Réunion avant le grand départ, ce n’était pas vraiment prévu mais c’était une occasion à ne pas louper 😉 Du coup ça accélère un peu les préparatifs, en tout cas pour moi !

        1. Anaïs et Nico Répondre

          Génial ! C’est un avant-goût des vacances ! Bon courage pour les derniers préparatifs alors !

  7. Chloé Répondre

    Super l’article ! On se reconnaît carrément dans vos pensées : « on se lève Tour du Monde, on mange Tour du Monde, on se couche Tour du Monde, on va aux toilettes en pensant Tour du Monde »… c’est trop ça 🙂
    Tout devient une dernière fois, on a commencé les premiers aurevoirs mais c’était difficile à réaliser vraiment à 1 mois du départ. Je pense qu’on va vraiment réaliser une fois en Inde…
    Je ne savais pas que vous travailliez à Paris, on aurait pu rencontrer avant le départ. J’imagine que ça va être short pour vous maintenant niveau timing. Mais si jamais vous avez un peu de temps n’hésitez pas à nous dire, ça nous ferait plaisir de partager un moment avec vous 🙂
    A bientôt

    1. Anaïs et Nico Répondre

      Je pense aussi qu’au bout de quelques semaines de voyage on réalisera vraiment ce qu’on a quitté, avant c’est difficile, on a juste l’impression de déménager et de partir en vacances pour se reposer. Nous déménageons dans 3 jours, ça va donc faire un peu short pour nous mais pas de problème pour se retrouver en Nouvelle Zélande et en Amérique du Sud!! 🙂 (pour l’Inde, nous ne faisons que le Rajasthan) On se recontacte dans cette période 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.